Espace propriétaire
fr

Nos actualités

Suivez toute notre actualité et restez informé de nos derniers articles

Je veux vendre mon bien immobilier mais vais-je être taxé en cas de plus-value ?

1/Qu’est-ce que la plus-value immobilière ?

Il s’agit de la différence entre le prix d’achat dépensé pour acheter votre bien et le prix que vous allez le revendre, ou la valeur déclarée lorsque le bien a été reçu par une donation ou succession.

Concernant la législation française : Elle est précise et le dispositif est simple : La plus-value est taxée à hauteur de 19% de cette différence au titre de l’impôt sur le revenu, et à 17,2% à titre des prélèvements sociaux. 

 

2/Une exception à cette règle : La Résidence principale

Lorsqu’on vend sa résidence principale, il n’y a pas de plus-value immobilière. Les propriétaires bénéficient donc d’une exonération totale quelle que soit la nature du bien vendu : appartement, maison de ville, chalet, manoir ou même cabane de pêcheur…  à condition d’y habiter.

 

La plus-value des résidences secondaires 

 

Pour ce qui est des résidences secondaires, les choses sont différentes. Vous devrez  payer les fameux 19% d’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux.

Point à préciser : Chaque contribuable qui décide de vendre sa résidence secondaire profitera malgré-tout d’un abattement de 1000 euros à déduire de la plus-value. 

Sachez aussi que si la plus-value de votre bien immobilier est estimée à un montant supérieur à 50 000 euros, vous serez contraint de payer une taxe supplémentaire de 2 à 6%. 

Cependant, Il peut y avoir des abattements en fonction de l’ancienneté de l’achat initial.

Par exemple, si vous détenez le bien depuis plus de cinq ans, un abattement de 10% par an s’appliquera sur la plus-value. Et si vous avez acheté il y a plus de 22 ans, alors vous ne paierez plus de plus-value immobilière.

Quelques cas particuliers donnent droit à une exonération.

 Par exemple :

  • Votre bien est vendu à un prix inférieur à 15 000 euros. 
  • Ou, en cas de cession au profit d’un bailleur social, d’un organisme en charge du logement social ou d’un opérateur qui s’apprête à construire des logements sociaux.
  • Et encore, si le vendeur est titulaire d’une carte d’invalidité ou bénéficie d’une pension de retraite aux revenus modestes.